Touche pas à mon bois – Signez la pétition

Non au massacre du bois de Vincennes dans le cadre du prolongement de la ligne 1 du métro parisien

Le projet de prolongement de la ligne 1 du métro va bientôt être définitivement adopté : l’enquête publique va avoir lieu courant 2022. Or, le tracé retenu et les modalités de construction menacent de mutiler irrémédiablement le bois de Vincennes.

Les promoteurs du projet ont décidé de creuser le puit de sortie du tunnelier et une large partie du tunnel à ciel ouvert, dans le bois de Vincennes. L’emprise du chantier dans le bois est estimée à 20 000 m2 (la superficie d’environ 100 terrains de tennis) qui vont être déboisés et partiellement bétonnés. Des milliers d’arbres, dont certains plus que centenaires, vont être abattus ! Malgré l’engagement de reboiser (partiellement) postérieurement aux travaux, les dommages seront irrémédiables. Aucun de nous ne reverra de son vivant le bois tel qu’il est aujourd’hui.

Sans parler des nuisances engendrées par des travaux extrêmement bruyants et polluants prévus pour durer au moins 8 ans, impliquant l’excavation de milliers de tonnes de terre du bois de Vincennes, qui transformeront en no man’s land l’une des zones de loisir et de promenade préférée des franciliens, entre le parc floral et le lac des minimes.

Le Bois de Vincennes, foyer d’une inestimable réserve de bio-diversité, est un site classé du patrimoine naturel. Qu’à cela ne tienne, il est déjà prévu de lever toutes ces interdictions et de le sacrifier au nom « de l’utilité publique du projet » !  

Pourtant, de nombreuses alternatives existent qui permettraient de sauver notre bois de Vincennes : utiliser la ligne déjà existante à l’arrière gare du château de Vincennes qui relie le terminus actuel à la station de maintenance de Fontenay-sous-Bois, privilégier une ligne de tramway au parcours plus flexible, ou plus simplement investir les 1,5 milliards d’euros du projet dans la modernisation du RER A qui suit exactement le même parcours que la ligne 1 en plus rapide !

Si vous souhaitez sauver le bois de Vincennes, signez cette pétition afin d’envoyer un message à nos responsables politiques, et notamment la maire de Paris dont dépend le bois de Vincennes, pour qu’ils suspendent sans attendre ce projet, afin d’étudier sereinement des alternatives qui épargneront le bois de Vincennes.

Le bois de Vincennes, c’est une immense bouffée d’oxygène, un lieu de promenade et de jeux pour nos enfants, une forêt où l’on aime se perdre et se retrouver, un lieu chargé d’histoire où Saint Louis rendait la justice sous un chêne… Sauvons le !

Collectif « Touche pas à mon Bois »

Fermer le menu

En France, le schéma d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) décline à l'échelle d'un bassin versant et de son cours d'eau, appelés unité hydrographique ou d'un système aquifère les grandes orientations définies par le SDAGE. Il a été instauré par la loi sur l'eau du 3 janvier 1992 et codifié par les articles L212-3 à L212.11 du Code de l'environnement (France).

(wikipedia) Le schéma directeur de la région d'Île-de-France ou SDRIF est un document d'urbanisme et d'aménagement du territoire qui définit une politique à l'échelle de la région Île-de-France. Il vise à contrôler la croissance urbaine et démographique ainsi que l'utilisation de l'espace, tout en garantissant le rayonnement international de la région. Il préconise des actions pour :

corriger les disparités spatiales, sociales et économiques de la région ;

coordonner l'offre de déplacement ;

préserver les zones rurales et naturelles.

(wikipedia) En France, le plan local d'urbanisme (PLU), ou le plan local d'urbanisme intercommunal (PLUI), est le principal document de planification de l'urbanisme au niveau communal (PLU) ou intercommunal (PLUI). Il remplace le plan d'occupation des sols (POS) depuis la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains du 13 décembre 2000, dite « loi SRU »

(wikipedia) Le Schéma de cohérence territoriale (abrégé SCOT ou SCoT) est un document d'urbanisme français qui détermine, à l’échelle de plusieurs communes ou groupements de communes, un projet de territoire visant à mettre en cohérence l'ensemble des politiques sectorielles, notamment en matière d’habitat, de mobilité, d’aménagement commercial, d’environnement et de paysage. Le Code de l'urbanisme fixe le régime des SCOT aux articles L et R.141-1 et suivants.

(wikipedia) En France métropolitaine, le schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) a d'abord désigné (dans les années 1990) le document de planification ayant pour objet de mettre en œuvre les grands principes de la loi sur l'eau du 3 janvier 1992.

Le SDAGE sert de cadre général à l'élaboration des schémas d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) pour des cours d'eau et leurs bassins versants ou des systèmes aquifères particuliers, à plus petite échelle.

(wikipedia) Le schéma régional de cohérence écologique (SRCE) est en France un nouveau schéma d'aménagement du territoire et de protection de certaines ressources naturelles (biodiversité, réseau écologique, habitats naturels) et visant le bon état écologique de l'eau imposé par la directive cadre sur l'eau.