Val de Marne Environnement

Une fédération solidement ancrée dans les instances de son territoire

affiliée au réseau FNE

membre de FNE Ile-de-France

Val-de-Marne Environnement (VdME) regroupe 17 associations de défense de l’environnement ainsi que quelques adhérents individuels. La Fédération a pour objectifs de conseiller localement les particuliers, les associations ou les collectivités territoriales sur les questions d’environnement et de cadre de vie. Elle est très investie dans les instances val de Marnaises et régionales à tous les échelons de gouvernance.

Elle participe à de multiples conseils et réunions de suivi sur le département :

  • CODEV du Val-de-Marne,
  • « Plan bleu » du Val-de-Marne,
  • commission départementale de la nature, des paysages et des sites
  • commission sur les espaces naturels sensibles
  • commission sur la charte forestière de l’arc boisé,

mais elle intervient aussi sur les plans régionaux et nationaux au sein de FNE et FNE Ile-de-France dans plusieurs comités et groupes de travail :

  • élaboration du « Plan vert régional »
  • participation aux réunions de concertation organisées par Haropa à propos du port de Bonneuil-sur-Marne,
  • Réunions de concertation avec Enedis, implantation des antennes relais

Et au niveau interrégional :

  • Comité de bassin Seine-Normandie,
  • contribution à l’élaboration de la loi sur la biodiversité.
  • Elaboration du schéma régional de cohérence écologique (SRCE)
  • Elaboration des cahiers d’acteurs du schéma de cohérence territorial (SCOT) de la Métropole du Grand Paris.

Ce site permet de nous connaître, c’est un relais pour les associations membres

Fermer le menu

En France, le schéma d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) décline à l'échelle d'un bassin versant et de son cours d'eau, appelés unité hydrographique ou d'un système aquifère les grandes orientations définies par le SDAGE. Il a été instauré par la loi sur l'eau du 3 janvier 1992 et codifié par les articles L212-3 à L212.11 du Code de l'environnement (France).

(wikipedia) Le schéma directeur de la région d'Île-de-France ou SDRIF est un document d'urbanisme et d'aménagement du territoire qui définit une politique à l'échelle de la région Île-de-France. Il vise à contrôler la croissance urbaine et démographique ainsi que l'utilisation de l'espace, tout en garantissant le rayonnement international de la région. Il préconise des actions pour :

corriger les disparités spatiales, sociales et économiques de la région ;

coordonner l'offre de déplacement ;

préserver les zones rurales et naturelles.

(wikipedia) En France, le plan local d'urbanisme (PLU), ou le plan local d'urbanisme intercommunal (PLUI), est le principal document de planification de l'urbanisme au niveau communal (PLU) ou intercommunal (PLUI). Il remplace le plan d'occupation des sols (POS) depuis la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains du 13 décembre 2000, dite « loi SRU »

(wikipedia) Le Schéma de cohérence territoriale (abrégé SCOT ou SCoT) est un document d'urbanisme français qui détermine, à l’échelle de plusieurs communes ou groupements de communes, un projet de territoire visant à mettre en cohérence l'ensemble des politiques sectorielles, notamment en matière d’habitat, de mobilité, d’aménagement commercial, d’environnement et de paysage. Le Code de l'urbanisme fixe le régime des SCOT aux articles L et R.141-1 et suivants.

(wikipedia) En France métropolitaine, le schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) a d'abord désigné (dans les années 1990) le document de planification ayant pour objet de mettre en œuvre les grands principes de la loi sur l'eau du 3 janvier 1992.

Le SDAGE sert de cadre général à l'élaboration des schémas d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) pour des cours d'eau et leurs bassins versants ou des systèmes aquifères particuliers, à plus petite échelle.

(wikipedia) Le schéma régional de cohérence écologique (SRCE) est en France un nouveau schéma d'aménagement du territoire et de protection de certaines ressources naturelles (biodiversité, réseau écologique, habitats naturels) et visant le bon état écologique de l'eau imposé par la directive cadre sur l'eau.